Barathon d’été 2016

Le Cri de la Châtaigne à la joie et l’honneur de vous inviter à son Barathon d’été pour un cru 2016 de qualité exceptionnelle, et  redouble d’effort pour vous remercier de l’énorme affluence de l’an passé, pleine d’énergie festive et positive. Alors rendez-vous le samedi 11 juin 2016 à Guéret pour partager un événement devenu presque tradition.

Info pratique: Bien que nous restions optimiste de pouvoir vous proposer les deux derniers concerts en plein air, une solution de repli sera mise en place à la Chapelle de la Providence en cas d’intempéries/risque de pluie.

La programmation

CHAUFFE MARCEL – Le Moderne – 19H-20H
Chanson française

Tout en reprenant le répertoire traditionnel, Nono et Maxou s’offrent la liberté de leurs arrangements, et nous proposent un concert vivant et emprunt de convivialité.

BELLALLURE – Le Grand Café-  20h-21H
Chanson française, pop rock

Des textes élégants, portés par des arrangements riches et une énergie percutante, relèvent le défi d’une musicalité singulière.

AKAN KHELEN – Le Bar de la Poste – 21H-22H
No’made music

Entre musiques traditionnelles et influences modernes, la chaleur des mélodies orientales, l’énergie festive et survoltée des pays de l’Est, teintée d’un soupçon d’impertinence rock, et une fusion efficace vous mènent en voyage.

YA-OURT – Le Havane – 22H-23H
One-man beatbox

Véritable one-man show musical, il nous entraîne dans un univers sonore festif et déjanté. Mélange de bidouillages électroniques et d’influences excentriques comme la musique traditionnelle indienne et japonaise, Ya-Ourt surprend et fait voyager.

PAD BRAPAD – scène du Cri – 23H-00H…
Urban tzigan

Formation de six musiciens aux parcours éclectiques, le groupe mélange musique tzigane des Balkans, hip-hop, rock et électro, et met en avant les cotés évolutifs, progressifs et festifs pour réaliser une fusion explosive « groove balkanique », un son « urban tzigan » unique dans le paysage musical français.

IPHAZE – scène du Cri – Final
Bass music

Un duo unique, un savoureux mélange de batterie, de machines et de vidéo synchronisée. Le résultat est explosif, à mi-chemin entre dub, dubstep et drum’n bass. Iphaze baigne dans une réelle création vidéo engagée, travaillant sur les sentiments et les émotions de l’être humain.

L’affiche

affiche_v6

Le plan

plan_v4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s